Polymanga 2012 à Lausanne, Suisse.

Samedi 7 Avril 2012.

Jamais deux sans trois, nous avons décidé avec un vieil ami de nous rendre une dernière fois à Lausanne (Suisse) pour assister à Polymanga 2012, rendez-vous helvète incontournable pour tout ce qui concerne la « culture japonaise ». Comme nous sommes devenus des vieux cons, nous serons forcément plus critiques que les années précédentes.

Tout d’abord, le salon étant censé ouvrir à 10h, places en poche, nous nous pointons tranquillement à 11h. Marée humaine à l’entrée et forcément sous la pluie, nous devrons patienter jusqu’à 11h45 avant de pouvoir franchir la porte. Ça commence fort.
A l’intérieur, on retrouve avec plaisir les gens en cosplay qui font le succès de Polymanga,  pour nous diriger directement vers la zone dédiée aux jeux-vidéo.
Comme les deux années précédentes, le stand Playstation est plus que présent et nous avons droit à l’arrivée en masse de la PSVita pour tester le monstre portable que je possède déjà. Le temps de grapiller les quelques goodies gracieusement offerts et nous allons voir ce qui ressemble à un stand X-Box, simplement réduit à deux tv pour tester Kinect Star Wars.

Plus loin, plusieurs consoles Playstation 3 (toujours en supériorité numérique), quelques X-Box 360 et même 3 ou 4 Wii (ça existe encore?).
Pas de zone dédiée au retro-gaming contrairement aux années précedentes, quelques bornes à la DDR, et voilà on a fait le tour de l’espace dediée jeux-vidéo.

Le reste (c’est à dire 1 étage entier) est dedié aux mangas, et vu qu’on est pas encore vraiment à fond dans le truc, c’est plus par curiosité qu’on regarde les artistes dessiner de jolis portraits, etc …

Bref, pour cette troisième fois à Polymanga, on reste un peu sur notre faim. On se retrouve au final dans les mêmes configurations que les années précédentes, une zone jeux-vidéo franchement pauvre et une organisation à l’entrée pas franchement marrante en temps de pluie.

Mais vu que je suis sympa, je te laisse regarder mon album photo de cet évènement en cliquant doucement sur la demoiselle ci-dessous.

.




A lire également

4 commentaires à propos de “Polymanga 2012 à Lausanne, Suisse.

  1. heureusement que proverbe jamais trois sans quatre n’existe pas comme ca vous n’etes plus obligé d’y aller

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>