Seul au monde, sous terre et désespéré dans Terraria sur Playstation Vita.

Ah salut, ça faisait un petit moment que je n’étais pas passé par ici. Mais rien de bien grave, j’étais simplement légèrement occupé, entre autres, dans Terraria sur Playstation Vita. Je me suis procuré ce jeu d’aventure/construction et j’avoue que je ne pensais pas passer autant de temps dessus sans même m’en rendre compte.

Terraria PSVITA

Tout avait pourtant si bien commencé. J’ai crée mon personnage avec l’éditeur intégré et me retrouve ensuite sur une map 2D gigantesque. Au programme : rien, absolument rien. Je suis désespérément seul dans une forêt, et j’ai dans mon inventaire une hache ainsi que d’autres ustensiles très pratiques comme un marteau, un flambeau ou une pioche.
La nuit commence à tomber dans le jeu, après m’être baladé je me dis qu’il serait pas mal de me faire un peu les bras en coupant du bois. Après avoir abattu une bonne dizaine de pauvres arbres, je me retrouve avec une énorme quantité de rondins dans mon inventaire.

Terraria PSVITA

Quoi de plus normal donc de décider ensuite de me construire un abri afin de passer la nuit en toute tranquillité. Après avoir posé la porte, fraîchement fabriquée depuis mon établi, je me rends compte que la lune a fait son apparition dans la nuit noire.

C’est parfait pour partir une nouvelle fois en balade, mais malheureusement je me rends compte que je ne suis pas tout à fait seul. Une horde de zombies assoiffés de sang se dirigent vers moi et je n’ai qu’une pauvre épée en bois pour me défendre.
Il est donc bien plus raisonnable pour moi à cet instant de passer la nuitée comme un con dans ma cabane en bois, et attendre que le jour se lève.

Le lendemain, en décidant de m’aventurer avec ma pioche, je rencontre Ryan qui a l’air autant paumé que moi à la différence qu’il est contrôlé par l’ordinateur, et qu’il ne fait que parler pour donner des conseils de grand-mère.
C’est en toute logique que je décide de creuser dans le sol pour voir ce qu’il s’y passe, et je tombe peu à peu sur de véritables galeries où je trouve moult items que je ramène ensuite à mon atelier pour ainsi me fabriquer une vraie épée, une armure, des vêtements mais aussi des trucs inutiles comme un chiotte ou une baignoire.

Je suis désormais top-équipé pour affronter les méchants visiteurs nocturnes.

Terraria PSVITA

Terraria PSVITA

Jour après jour je creuse encore plus profond, découvrant cavernes et autres lacs souterrains que j’assèche tranquillement en plongeant au fond et creusant toujours avec ma superbe pioche. Progressivement, des personnages viendront me rejoindre et je devrai leur construire des maisons pour les loger mais aussi des boss que je tenterai de bastonner afin de sécuriser mes constructions et l’environnement, et moult autres missions viendront rythmer ces folles parties.

Terraria PSVITA

Ma carte souterraine. On m’appelle le creuseur fou

Bref, Terraria est un jeu sans limites. On peut ne pas vraiment saisir l’intérêt au tout début, mais si tu es un pro de la construction (à la Minecraft), un explorateur, un tueur ou même un collectionneur, tu pourras peut-être trouver ta place dans les terres Terraria.
Il existe en plus un bon nombre de guides et autres wikis dédiés qui seront utiles pour trouver de nouvelles choses excitantes.

Bon je vous laisse, j’ai des trous à finir de creuser.

Terraria PSVITA

 

Disponible sur Playstation Vita et Playstation 3 mais aussi Xbox 360, PC et Android.
Site Officiel
Wiki Français



A lire également

2 commentaires à propos de “Seul au monde, sous terre et désespéré dans Terraria sur Playstation Vita.

Laisser un commentaire