[photos & vidéos HD] Nine Inch Nails live au Wiener Stadthalle, Vienne, Autriche le 9 Juin 2014

Si tu passes parfois par ici, tu sais que j’apprécie prendre un avion et voir ce qu’il se passe en dehors de nos frontières. Et encore plus pour assister à un concert, comme en 2012 où je m’étais rendu à Vienne en Autriche à l’occasion de la tournée commune Manson & Rob Zombie.

Cette fois-ci c’était pour mon sixième concert de Nine Inch Nails, et quoi de mieux que de profiter de cette magnifique ville en finissant avec le show au Wiener Stadthalle.

DSC09015

Arrivé à 18h pour aller récupérer ma place, et déjà une énorme file d’attente est formée avec les habituels types et les t-shirts du groupe, mais aussi quelques A Perfect Circle, Rob Zombie, SOAD … et un seul Atari Teenage Riot (mais c’était moi) au milieu de quelques jeunes filles aux bas courts pour notre plus grand plaisir. Je crois que c’est la première fois que je ne vois aucun t-shirt Marilyn Manson à un concert de NIN au passage.

Ça c’est pour la foule autrichienne assez sympathique. La salle se remplit progressivement et à 20h pile, Cold Cave ouvre la marche avec une prestation assez anecdotique à mon goût, niveau première partie on a connu mieux par le passé.

Je suis positionné au milieu dans la fosse, presque tout devant ou une espèce de corridor a été mis en place faisant une ouverture sur quelques mètres dans le public. Je remarque aussi à ce moment la présence de plusieurs caméras pro…

DSC09016

21 heures pétantes et ce sont les premières notes de The Downward Spiral qui résonnent couplées avec The New Flesh pour ensuite enchaîner sur Me I’m Not & The Beginning of The End et ainsi se rendre compte qu’une bonne partie du matos visuel sera de la partie.

Arrive ensuite Copy Of A et la foule commence à bouger sérieusement, les plus mous se font rapidement éjecter vers l’arrière. C’est sans compter sur le classique mais efficace March Of The Pigs que tout va se jouer pour moi.
Tout d’abord je vois débouler sur ma droite un mec avec une caméra qu’il tient du bout des bras, bourrant tout le monde sur son chemin à la stupeur générale. J’en profite pour le suivre et avancer en jouant des coudes et je me retrouve devant ce mec, je me retourne et je me rends compte qu’il ne s’agit d’autre que Rob Sheridan, en train de filmer depuis le bordel humain de la fosse. Normal. Heureusement que Piggy est là pour calmer les esprits et reprendre son souffle.

IMAG1611_BURST004_COVER

Mais on reste dans la période TDS avec Reptile et cette ambiance verte et haineuse qui m’avait manqué et les ajouts sonores d’Alessandro Cortini.
Quelques titres passent, toujours avec de superbes effets visuels, même pendant Closer et ça tombe bien car cette chanson commençait à devenir barbante pour moi à force malgré le break The Only Time.

IMAG1614_BURST002_COVER

Arrivent Find My Way et Disappointed issus du dernier album. Ce ne sont pas mes titres preferés mais encore une fois les effets visuels sont vraiment bien foutus. Juste avant de commencer Disappointed, Trent Reznor nous fera un petit speach pour dire qu’il fait vraiment chaud ici, et que si nous avons été attentifs il y a plusieurs caméras qui filment ce show parce qu’il a entendu dire que la foule était excellente.
La présence de Rob Sheridan dans la fosse, et ensuite dans le corridor s’explique, tout ceci devrait donc se trouver sur le prochain DVD/Bluray live qui avait été annoncé.

DSC09009

On repasse ensuite sur la période Year Zero avec mes deux titres préférés de cet album, The Warning puis The Great Destroyer où ce ramassis de bruits cohérents se couple avec l’écran qui diffuse des images aléatoires à toute vitesse (on peut voir au ralenti sur vidéo le drapeau de l’Europe,  la main de YZ etc…)

La suite se poursuit avec la même ferveur, tout semble réglé au millimètre sur scène.
Eraser qui fait son retour, Wish, The Hand That Feeds et Head Like a Hole où un gigantesque logo NIN projeté vient clôturer tout ça.

DSC09024

Le rappel ne se fait pas attendre, avec le seul titre extrait de The Fragile : The Day The World Went Away en version réduite à 4 minutes. Et puis comme d’habitude, tout se termine avec Hurt où les membres quittent la scène chacun leur tour comme si de rien n’était avant que le logo NIN refasse son apparition dans le noir complet.
Les lumières de la salle se rallument, tout est terminé. Je me suis retrouvé tout devant sans trop m’en rendre compte, à deux mètres des barrières.

SETLIST WIEN 2014
Clique sur un lien pour la vidéo

The Downward Spiral / The New Flesh
Me, I’m Not
Copy of A
The Beginning of the End
March of the Pigs
Piggy
Reptile
Survivalism
Gave Up
Sanctified (w/Sunspots riff)
Closer (w/The Only Time breakdown)
Find My Way
Disappointed (& Trent’s speech)
The Warning
The Great Destroyer
Eraser
Wish
The Hand That Feeds
Head Like a Hole
—————————————-
The Day the World Went Away
Hurt

Pour conclure, je ne regrette pas d’avoir fait le déplacement jusqu’en Autriche. Les autrichiens sont fous-fous et c’est un très bon public. La salle du Wiener Stadthalle rend un son exceptionnel, on est bien loin de la diarrhée sonore du Zénith de Paris en comparaison.
Bref, si tu es un brin aventurier, je te recommande chaudement de prendre ton sac à dos et de partir découvrir d’autres ambiances dans des concerts à l’étranger !

If you attended to this show, feel free to leave a little comment on how awesome it was for you!

IMAG1613_BURST002_COVER IMAG1611_BURST004_COVER DSC09008 DSC09012 DSC09027 DSC08987 DSC08997 DSC08999 DSC09000 DSC09001 DSC09007 IMAG1615_BURST002_COVERDSC09005
IMAG1606 IMAG1605

A voir également : l’enregistrement audio du show par Mr.Ruin sur RITC
Multicam fan edit, par Nico Sanft via Youtube en HD




A lire également

9 commentaires à propos de “[photos & vidéos HD] Nine Inch Nails live au Wiener Stadthalle, Vienne, Autriche le 9 Juin 2014

  1. Han putain, ça a l’air d’être bien énorme ! Puis rentrer dans le lard de Rob Sheridan, ça n’a pas de prix ! (Ça veut dire qu’on risque de voir ta trombine sur le dévédé ?! :P )

    Par contre, juste UN titre de « Broken » :/ (« Wish » en plus .. j’aime bien mais s’il pouvait placer un petit « Happiness in Slavery » de temps à autre en live, ça serait bien classe)

  2. @ Marina : Maintenant j’ai du mal à me faire un classement sur les 6 concert de NIN que j’ai pu voir. 2 Zenith à Paris, 2 Olympia, 1 Nimes et 1 Vienne. En tout cas les Zenith sont classés derniers pour la qualité sonore scandaleusement à chier à chaque fois.
    C’est vrai que ça manquait un peu de Broken, quoi que Wish commence aussi à ma gaver à force, je crois que Hapiness in Slavery ils ne l’ont jamais vraiment jouée, à part pour ce fameux Woodstock 94.

    Pour l’histoire du dvd live, ce n’est pas la première fois qu’il fait filmer un show et qui finalement ne sort nulle part donc attendons de voir … :D

    @ Eko : Avec Soundgarden en plus, veinard !

  3. Great NIN concert, I was very satisfied and pleased with the songs from the first album. Perfect atmosphere, good crowd.

  4. Excellent concert oui !!! Même malgré la diarrhée sonore du Zénith j’ai trouvé ça terrible alors j’imagine même pas ce que ça a dû être dans une bonne salle !
    Déçue aussi par la 1ère partie Cold Cave mais la setlist de qualité qui a suivi a tout rattrapé, n’est-ce pas ?!
    NIN FOREVER <3

  5. En effet la setlist était de qualité ! Le fait de jouer à 4 devait à la base leur permettre de jouer plus de titres de The Fragile, d’après ce que Reznor avait annoncé, mais finalement on se retrouve avec 6 titres de TDS et 5 de YZ … et franchement avoir Me I’m Not, The Warning et The Great Destroyer c’était inespéré pour moi !
    Bon par contre, même si c’est un grand classique un peu obligatoire, je me serais bien passé de Hurt. Trop prévisible.

  6. Mes vidéos ont été intégrées à un projet de multicam de ce show inoubliable.
    Il s’agit d’un utilisateur du forum Echoing The Sound avec lequel j’ai pu échanger quelques mots, il était également au concert et a démarché plusieurs contacts sur Youtube et autres afin de récupérer les fichiers originaux.
    Mixé avec l’enregistrement audio disponible, le résultat est excellent.

    A voir par ici (8 vidéos à date, le reste arrive) :
    http://www.youtube.com/playlist?list=PLubsvbKJKDwfbzjFyu8dNzyD22BW0xaDU

    Bravo Nico Sanft!

  7. Tu me fais rêver !
    La setlist est bien équilibré entre nouveau et ancien, et ça on peut pas le dire pour tous les artistes.
    Excellent que ce soit filmé, pour les pauvres mortels qui n’ont pas eu la chance de les voir (en plus grâce à ça t’as pu te rapprocher, et ça m’a bien fait rire, profiteur!).

  8. Merci à toi Saintismanson ! En effet, à part un ou deux titres (et encore c’est l’habitude), j’ai adoré cette setlist.
    On pouvait s’attendre à une grande majorité du dernier album, mais non, et c’est tant mieux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>