[photos & vidéos HD] Nine Inch Nails live au Wiener Stadthalle, Vienne, Autriche le 9 Juin 2014

Si tu passes parfois par ici, tu sais que j’apprécie prendre un avion et voir ce qu’il se passe en dehors de nos frontières. Et encore plus pour assister à un concert, comme en 2012 où je m’étais rendu à Vienne en Autriche à l’occasion de la tournée commune Manson & Rob Zombie.

Cette fois-ci c’était pour mon sixième concert de Nine Inch Nails, et quoi de mieux que de profiter de cette magnifique ville en finissant avec le show au Wiener Stadthalle.

DSC09015

Arrivé à 18h pour aller récupérer ma place, et déjà une énorme file d’attente est formée avec les habituels types et les t-shirts du groupe, mais aussi quelques A Perfect Circle, Rob Zombie, SOAD … et un seul Atari Teenage Riot (mais c’était moi) au milieu de quelques jeunes filles aux bas courts pour notre plus grand plaisir. Je crois que c’est la première fois que je ne vois aucun t-shirt Marilyn Manson à un concert de NIN au passage.

Ça c’est pour la foule autrichienne assez sympathique. La salle se remplit progressivement et à 20h pile, Cold Cave ouvre la marche avec une prestation assez anecdotique à mon goût, niveau première partie on a connu mieux par le passé.

Je suis positionné au milieu dans la fosse, presque tout devant ou une espèce de corridor a été mis en place faisant une ouverture sur quelques mètres dans le public. Je remarque aussi à ce moment la présence de plusieurs caméras pro…

DSC09016

21 heures pétantes et ce sont les premières notes de The Downward Spiral qui résonnent couplées avec The New Flesh pour ensuite enchaîner sur Me I’m Not & The Beginning of The End et ainsi se rendre compte qu’une bonne partie du matos visuel sera de la partie.

Lire la suite

[photos & vidéos] Kraftwerk live aux Nuits Sonores à Lyon le 01/06/2014

Il fallait être complètement fou pour participer aux Nuits Sonores à Lyon et ne pas être prêt à débourser 46 Euros pour assister au concert de clôture de cet événement.
Le groupe Kraftwerk avait en effet répondu présent pour un show unique en 3D, et nous montrer ainsi qu’ils restent et resteront de vieux routiers précurseurs dans le genre.Kraftwerk Live Lyon 2014
Chaussés de nos lunettes 3D distribuées à l’entrée dans un étui aux couleurs de ce show exceptionnel, la foule à la moyenne d’age d’un coup plus élevée qu’aux autres animations de ces derniers jours, a pu profiter de presque 2h30 et d’une bonne trentaine de titres des quatre allemands vêtus de combinaisons quadrillées tels des robots donnant le rythme d’un spectacle visuel et sonore grandiose.
Et le cadre de l’ancien Marché de Gros dans le nouveau secteur de Confluence était totalement adapté à la venue de ce groupe légendaire, qui a su ravir les curieux, émerveiller les plus jeunes et faire bouger la totalité de la salle acquise aux bonnes paroles de Ralf Hütter, debout face à son matériel tout comme ses trois collègues pendant toute la durée du show jusqu’au rappel après deux heures de musique non-stop (ahah). Kraftwerk Live Lyon 2014 Kraftwerk Live Lyon 2014 Bref, un concert énorme et dans sa propre ville, que demander de plus ? Pour la peine, je t’ai ramené quelques photos et vidéos. Lire la suite

Uncoiled & Recoiled : quand de vieux remixes perdus de Nine Inch Nails refont surface.

UncoiledQuelque part dans les années 90, un certain Trent Reznor demanda à Danny Hyde & Peter Christopherson du groupe Coil de faire quelques remixes de titres de l’album Broken puis The Downward Spiral. On retrouvera par la suite Gave Up déconstruit et retravaillé en guise d’ouverture sur Fixed, Eraser ainsi que The Downward Spiral sur Further Down The Spiral. On aura même pu entendre encore le travail de Coil sur le titre Closer à l’ouverture du très célèbre film Seven.

Mais depuis 1995, un certain nombre de personnes savait que Coil avait en réalité travaillé sur d’autres versions, mais celles-ci se sont avérées insaisissables. Peter Christopherson avait été interrogé en 2007 à propos des remixes inédits pour le lancement du site remix.nin.com :
« Merci pour cette question et votre écoute durant ces années, mais désolé, à mon souvenir tout ce que nous avons fait a déjà été utilisé par Trent en public, à l’exception du Broken Movie, qui semble être disponible à partir de certains sites de type pirate.com » .

Avec le dèces en 2010 de Christopherson, parti rejoindre Jhonn Balance, co-créateur de Coil lui aussi décédé en 2004, il ne restait plus que des rumeurs sur ces titres.
En 2012, un membre du forum consacré à NIN Echoing The Sound eu l’opportunité de contacter Danny Hyde :
« J’ai vu une vidéo YouTube de vous il y a quelques années. Vous avez montré une boîte avec le logo Nothing Records dessus. L’avez-vous encore ? Pourriez-vous nous en dire plus à ce sujet ? Nous sommes intéressés par des inédits de chansons / remixes de Coil, NIN ou d’autres artistes… »
La réponse fut très excitante :  « Jai quelques versions inédites de Gave Up et de Closer, remixes créés à l’époque, mais différents et inconnus même par Trent. J’ai également des versions de Downward Spiral et Eraser remixés sur une DAT quelque part. »

Lire la suite

Lyrics Grabber : une application pour obtenir facilement les paroles des mp3 joués sur Android.

Lyrics Grabber pour AndroidAvec nos smartphones il est désormais bien plus facile et pratique d’écouter de la musique comparé à quelques années en arrière. Sur Android, il est même possible de choisir son propre lecteur audio et de le coupler à des applications comme Last.fm par exemple.

Aujourd’hui, je viens te sauver la vie en te présentant Lyrics Grabber pour Android.

Je sais que tu adores pousser la chansonnette en écoutant tes mp3 et malheureusement (ou heureusement pour tes voisins) tu n’as pas toujours les paroles avec toi. Désormais, plus la peine de prendre la peine d’aller sur des sites blindés de pubs pour les trouver ni même de changer ton lecteur audio préféré.
Lyrics Grabber ne vient pas remplacer quoi que ce soit mais ajoute tout simplement une discrète notification une fois la chanson reconnue. Il ira en fond chercher les paroles sur le net, et l’affichera dès que tu cliqueras sur le notif du menu déroulant Android. Super simple et efficace.

Lyrics Grabber Android Lyrics Grabber

Evidemment, une connexion data sera nécessaire, mais une fois une chanson trouvée, le texte sera conservé en cache et accessible même en hors-ligne. C’est pas beau ?
Pour finir, Lyrics Grabber ne demande pas de permissions louches (du style la lecture de tes sms), reconnait une grande flopée de lecteurs (Winamp, Google Play Music, Spotify, Poweramp …) et ne pèse que 54ko.

Essayé et approuvé, et très pratique avec une Chromecast !

Playlist #10 – Mars 2014

Playlist #10 – Mars 2014Première mixtape de l’année 2014 après une légère pause musicale de presque 5 mois histoire de repartir sur de nouvelles bases bancales.

Il est temps pour toi de découvrir ma sélection hivernale en téléchargeant le fichier ci-dessous.
Comme d’habitude, tu trouveras la liste des titres dans les commentaires, et je t’invite vivement à venir laisser une critique ou un avis après ton attentive écoute.

.

Télécharger le mix (71,8 mo – 52mn15)
Clique droit & enregistrer-sous

Top 8 des nouveaux albums les plus écoutés en 2013.

L’heure du bilan musical pour l’année 2013 grâce à Last.fm qui comptabilise tout ce que j’écoute depuis PC et Android me permettant ainsi de sortir moult statistiques.
J’avais déjà fait la même chose pour 2011 mais uniquement avec 5 titres, il était temps de me confronter à la vérité en établissant mon top des albums sortis en 2013 que j’ai le plus écouté pendant cette même année.

Voici donc mon top 8. Oui, huit.

Hesitation Marks
1. Nine Inch Nails – Hesitation Marks (319 titres écoutés)

Venomous Rat Regeneration Vendor
2. Rob Zombie – Venomous Rat Regeneration Vendor (217 titres écoutés)

Welcome Oblivion
3. How to Destroy Angels – Welcome Oblivion (193 titres écoutés)

Oblivion
4. M83 – Oblivion OST (155 titres écoutés)

Lire la suite

[vidéos] Jay-Jay Johanson live à l’Épicerie Moderne de Feyzin le 10 Décembre 2013.

L’Épicerie Moderne de Feyzin près de Lyon accueillait hier le Suédois Jay-Jay Johanson à l’occasion de la sortie de son dixième album Cockroach. Il est principalement connu du grand public avec son album Poison sorti en 2000 avec les titres Keep it a secret ou Believe in us, pourtant ses albums abordent tous un style à part entière, tantôt jazzy, puis electro ou même plutôt trip-hop.

Jay-Jay Johanson live à l'Epicerie Moderne

Le show a duré près d’une heure trente (après une première partie peu inspirante tenue par Orval Carlos Sibelius), le groupe a su assurer sur scène et il était amusant de voir Jay-Jay partir sur les côtés en pleine chanson, un verre à la main, un peu comme pour contempler sa formation.
Bon, à part ça, j’ai honnêtement trouvé l’ensemble un peu mou et la présence d’une guitare électrique n’aurait pas été un mal. Mais bon !

Pour ton plus grand plaisir, 3 extraits de ce show en HD.

Mr Fredrikson
Coincidence
Believe in Us

Lire la suite

Hommage à Winamp.

Le vendredi 20 Décembre 2013 sera un jour spécial dans le cœur des vieux cons comme moi. Non, rien à voir avec Noël qui approche. Le 20 Décembre restera un sombre jour car c’est officiellement à cette date que le lecteur multimédia Winamp cessera d’exister.
La fin du lama qui permettait à un grand nombre d’entre nous, souvent les vieux loups du web, d’écouter et gérer ses fichiers musicaux sur son PC.

Winamp 5.66

Je pense avoir utilisé Winamp pour la première fois en 1998 sur un vieux PC 166Mhz. A l’époque c’était révolutionnaire, le format mp3 en était à ses débuts et il était enfin possible de stocker sa musique en 128kbps pour que ça prenne moins de place sur le disque dur 1,2go, surtout que Napster allait faire son apparition quelques temps après.

La force de ce logiciel était les multiples personnalisations possibles, en installant ou créant des skins pour le style du lecteur, en ajoutant de multiples fonctions comme le crossfading, ou encore le scrolling du titre écouté dans les salons AOL avec le fameux programme Wapi et sa configuration colorée.

Lire la suite

Playlist #9 – Halloween 2013

playlist_halloween2013Un petit coup de neuf par ici et c’est le retour de la « mixtape » tout spécialement pour te permettre de mettre un peu d’ambiance pour Halloween. Enfile ton costume d’infirmière ou de clown démoniaque et va donc répandre le message de notre bon vieux pote Satan ainsi que de ses acolytes (Saddam Hussein, Georges Marchais ou encore Carlos) en hurlant « bêtise ou friandise » à de tristes inconnus qui ne comprendront pas le but de ton action. Mais avant tout cela, enfile tes écouteurs et charge mon fichier sur un lecteur adapté pour te mettre dans l’ambiance.

N’oublie pas de passer par les commentaires pour me remercier, ou même jeter un coup d’œil aux titres utilisés. Et pour les curieux, sache que chaque « pochette » de playlist est réalisée par mes soins à partir de photos personnelles. Ça ne rigole pas. Bisous.

 

Télécharger le mix (59 mo – 43mn11)
Clique droit & enregistrer-sous

 

Annulation du concert de Death In June à Lyon ou la victoire des porcs ignorants sur la culture.

Parait-il que nous avons la chance de vivre dans le pays des Droits de l’Homme et que la culture serait un art important. Bon en fait ça ne fonctionne que lorsque ça arrange. Retour sur une folle semaine.

Death In June - Live Tour France 2013

Mardi 29 Octobre 2013 devait s’ouvrir au Ninkasi de Lyon la tournée du groupe « folk » britannique Death In June : « C’est Un Rêve Tour 2013″.

Le groupe est une sorte d’antithèse musicale et visuelle de la société et des côtés sombres de l’Homme. Au delà de la musique, sombre et expérimentale, l’esthétique prend une place importante délivrant des messages ésotériques et symboliques forts.

Il n’en faut pas moins pour déchaîner et réveiller les donneurs de leçons, les censeurs, les journalistes et les comités « anti » habituels des quatres coins du pays pour faire annuler cette horrible tournée d’un groupe de « metal » -sic- (source) en dénonçant une « esthétique mélangeant symbolique nazie et paganiste ».
Il n’en faut pas moins pour que ces spécialistes se mette à cracher sur un groupe qu’ils ne connaissent qu’à travers des sites « anti-faf » qui ne font que récupérer de fausses informations sans même prendre la peine de les vérifier ni même de contacter le groupe. Inutile de te rendre dans la partie commentaires des articles torchons pour tenter d’apporter un brin de lumière à ces obsédés de la Svastika, la censure est de mise.

Lire la suite