Annulation du concert de Death In June à Lyon ou la victoire des porcs ignorants sur la culture.

Parait-il que nous avons la chance de vivre dans le pays des Droits de l’Homme et que la culture serait un art important. Bon en fait ça ne fonctionne que lorsque ça arrange. Retour sur une folle semaine.

Death In June - Live Tour France 2013

Mardi 29 Octobre 2013 devait s’ouvrir au Ninkasi de Lyon la tournée du groupe « folk » britannique Death In June : « C’est Un Rêve Tour 2013″.

Le groupe est une sorte d’antithèse musicale et visuelle de la société et des côtés sombres de l’Homme. Au delà de la musique, sombre et expérimentale, l’esthétique prend une place importante délivrant des messages ésotériques et symboliques forts.

Il n’en faut pas moins pour déchaîner et réveiller les donneurs de leçons, les censeurs, les journalistes et les comités « anti » habituels des quatres coins du pays pour faire annuler cette horrible tournée d’un groupe de « metal » -sic- (source) en dénonçant une « esthétique mélangeant symbolique nazie et paganiste ».
Il n’en faut pas moins pour que ces spécialistes se mette à cracher sur un groupe qu’ils ne connaissent qu’à travers des sites « anti-faf » qui ne font que récupérer de fausses informations sans même prendre la peine de les vérifier ni même de contacter le groupe. Inutile de te rendre dans la partie commentaires des articles torchons pour tenter d’apporter un brin de lumière à ces obsédés de la Svastika, la censure est de mise.

Lire la suite

Tout est donc normal chez nous !

Salut. Je suis toujours vivant, je suis juste parti me promener de l’autre côté de l’Atlantique (j’ajouterai du contenu à ce sujet pour bientôt) et je te partage ici un e-mail que j’ai envoyé et qui a été lu sur Maurice Radio Libre le 18 Septembre dernier. 

Si cela te fait mal à la tête, n’hésite pas à passer ton chemin.

Hollande pluieC’est en se baladant un peu à l’étranger qu’on se rend compte à quel point notre pays est à la ramasse, et plus particulièrement depuis l’investiture de Hollande.

Alors que ce dernier était prêt à tout faire pour intervenir en Syrie avec les américains quoi qu’il arrive, que nos médias ne cessaient de parler de ce partenariat avec Obama un peu comme pour faire croire que la France a un poids dans le monde, ici pas un mot concernant notre super président  dans les médias.
En fait, le monde entier s’en moque de la France et de ses leçons de morale.

La campagne pub du moment chez nous c’est de vouloir inverser la courbe du chômage. Comment ? Avec des emplois aidés payés par l’état. Donc avec nos impôts.
Le gouvernement socialiste préfère ainsi supprimer la défiscalisation des heures supplémentaires par pure idéologie afin de nous obliger à faire 35 heures et pas une de plus.
On nous fait croire que freiner le salarié qui veut faire trois misérables heures de plus par semaine pour augmenter un peu sa paie va créer de l’emploi, on attend toujours.

Pendant ce temps, dans d’autres pays on ouvre les boutiques 24h/24 et on ne se pose pas la question du travail dominical.

Alors on nous demande de faire des efforts car les caisses sont vides. Enfin vides quand ça arrange.
Comment peut-on expliquer aux gens que la France permet à tout étranger présent illégalement sur notre territoire depuis moins de 3 mois de pouvoir se faire soigner gratuitement aux frais du contribuable ?

Pendant ce temps, ce président normal décore de la Légion d’Honneur un footballeur qui va recevoir un rappel à la loi pour avoir tabassé son ex-femme.

Tout est donc normal chez nous.

.

Dans cet article du 29 Septembre 2013, Sebgob ...

Résultats

Loading ... Loading ...

.

« Nails, Cooking & Rock’n’roll » et un peu de sexe aussi + interview.

Quand j’étais gamin j’aurai aimé pouvoir lire les journaux des gonzesses en cachette, connaitre leurs secrets et leurs humeurs, savoir qui couche avec qui ainsi que les derniers ragots règles/sexualité, comprendre pourquoi le choix de tel ou tel vernis à ongles relève du casse-tête pour le non-initié, et j’en passe.

Désormais, plus la peine de réfléchir à moult stratégies pour savoir ce qu’il se trame dans la tête des filles puisque beaucoup nous dévoilent presque tout sur internet par l’intermédiaire des blogs, outil autrefois réservé aux bidouilleurs élitistes et aujourd’hui largement démocratisés grâce à WordPress (mais aussi un peu grâce à Skyblog, 100% Mag sur M6, Nana Invisible et les Pastilles Vichy).

nailsncooking.blogspot.fr

Pour comprendre tout cela, je suis allé à la rencontre de Luminou Roz, qui tient son blog « Nails, Cooking & Rock’n’roll » depuis quelques temps.
Sur ses pages, l’on peut lire des articles tels que Flirter sans coucher ? ou Mes petites hontes à moi et aussi des trucs totalement incompréhensibles pour moi comme Dulce de Leche by OPI (+Merlin, A England) et Ice and Candy ou la SNB de la honte.

Clique sur lire la suite pour découvrir l’interview. 

Lire la suite

Pourquoi je déteste Starbucks.

Aujourd’hui je vais te faire partager mon sentiment sur un endroit que je déteste presque autant qu’un Apple Store : le Starbucks.

Ici dans ce haut-lieu faussement branchouille, l’on vient pour se retrouver entre étudiants, smartphone à la main ou ordinateur portable sous le bras pour montrer que l’on est prêt à débourser le double d’argent nécessaire simplement pour avoir un produit à l’effigie d’une pomme entamée.

Point de rendez-vous incontournable, on se donne rendez-vous entre copines via Facebook afin de parler des dernières « tendances modes » relevées parmi les milliers de blogs de pisseuses mettant en avant leurs dernières trouvailles chiffons en se prennant pour des stars ; ou pour échanger ses dernières créations sur Instagram, cette application qui te permet de te prendre pour un super-photographe en prenant n’importe quoi en photo puis appliquer un simple filtre pensant que cela puisse rendre ta vie intéressante.

On entre donc en découvrant cette atmosphère de coolitude excessive pour se diriger vers l’immense file d’attente.

Arrivé face au vendeur portant le splendide uniforme de cette chaine mondiale, on peut passer notre commande : un café reputé unique (on ne sait d’ailleurs pas vraiment pourquoi) servi dans un somptueux gobelet en carton arborant le logo Starbucks, puis une patisserie classique. Le tout pour une douzaine d’euros ce qui est totalement raisonnable.

Vient ensuite la partie la plus délicate de ce voyage dans le temple du bon-gout : trouver une table et une chaise, ce qui à la vue du découragement qui se profile peut se résumer à « trouver une surface plate pour s’asseoir ».

On zigzague donc entre le jeune étudiant parfaitement décoiffé portant un t-shirt « I Love NYC » mettant à jour son statut Twitter sur son iPhone, deux filles lesbiennes à frange en rangers devant leur MacBook Pro customisé avec un autocollant Peace & Love en train de passer un appel Skype, ou encore l’étudiante en psychologie qui a preféré venir réviser ses cours ici plutôt que chez elle ou dans une bibliothèque -quoi de plus normal-.

Bref, on trouve un bout de banquette et une table sale pour ingurgiter cette douzaine d’euros tout en prenant finalement plaisir à regarder cette faune 2.0 devenue banale de nos jours.

On se casse ensuite pour voir en se retournant qu’un mec se précipite pour prendre la place et ainsi pouvoir brancher son PC et continuer à utiliser le wifi très gracieusement mis à disposition.

Starbucks ce n’est pas pour moi. Et ça tombe bien, je n’aime pas le café.

.

11.11.11 11:11

Si tu es en mesure de lire cet article, qui a été programmé à l’avance précisément pour le 11 Novembre à 11h11, c’est que tu es toujours vivant et que rien de spécial n’est arrivé.

Un peu comme le « bug de l’an 2000″.

Cela dit, vivre un 11/11/11 n’arrivera qu’une seule fois dans notre vie, et au final ce n’est rien d’autre qu’un jour comme les autres.

Rendez-vous le 12/12/12 pour, éventuellement, la fin du monde.

Lycéens bloqueurs ou lycéens bloqués (intellectuellement) ?

En ce moment, et comme régulièrement, certains lycéens (ne les mettons pas tous dans le même sac) nous offrent un grand spectacle de clownerie un peu partout à travers la France. On sort à nouveau les slogans habituels, on prépare les phrases pré-mâchées qu’on se dépêche de distribuer au moindre journaliste pour ensuite se sentir surpuissant, et évidemment on bloque son bahut. Pas besoin d’être beaucoup, c’est ça l’avantage, et couverture médiatique garantie par le canard du coin.

On bloque évidemment par facilité, quand on sait que si l’on ne fait pas cette action, la majorité continuerait à aller en cours pour vivre normalement. Et après ça, le lycéen viendra se plaindre d’une éventuelle intervention policière « violente » parce qu’on sait qu’il est bien plus facile d’argumenter sur la dernière descente de police que sur le côté plus technique d’une réforme des retraites.
A vrai dire, on entend toujours le même argument, à savoir que si une personne part en retraite, elle libérerait une place pour un jeune. Ce qui est totalement faux, et revient à dire qu’un million d’immigrés c’est égal à un million de chômeurs ; argument du Front National.
On sait maintenant où l’Unef, l’UNL (bon ok c’est la même chose) et ces apprentis rebelles formatés sont allés piocher leurs idées.

Pour en finir avec ça, car on sait que ça va bientôt finir, voici une vidéo explicative pour toi lycéen extraite de l’émission « Salut les Terriens » présentée par Thierry Ardisson (ça évitera d’avoir des commentaires stériles du genre -ouais propagande de droiiiiite-).

Cassages, pillages, violence gratuite … « Je leur demande d’ailleurs [les jeunes NDLR] de descendre dans la rue »

Une responsable politique demande aux jeunes lycéens de descendre dans la rue, « même s’ils ont 15 ou 16 ans ».
L’invitation de Ségolène Royal sur TF1 est bien arrivée jusqu’à Lyon comme nous le montre ces deux vidéos amateurs. Et comme par hasard, le Micromania rue Victor-Hugo a eu d’étranges clients en jogging.

21 Octobre 2010 : ajout d’une autre vidéo datant de la veille.
Lâche pillage d’un bureau de presse dans le 7ème.

Rock Sans Papiers : la radio Oui FM se lance dans la politique

Le samedi 18 Septembre 2010 aura lieu à Paris-Bercy un grand concert incontournable pour tout bobo qui se respecte : Rock Sans Papiers !

C’est officiel, Oui FM qui se veut plus libre et plus rock se lance dans la politique en choisissant de parrainer cet évènement organisé par des collectifs et des associations de gauche (MRAP, CFDT, CGT, FSU, Act’up ou encore RESF et bien d’autres).
En effet, la radio l’annonce sur leur site : ils soutiennent ce pseudo-rassemblement de bien-pensants comportant des artistes qui n’ont absolument rien de rock (113, Cali, Tryo, Abd Al Malik …), pour permettre « d’aider les travailleurs sans-papiers à gagner leur combat contre le gouvernement. »

Evidemment, les bénéfices iront directement dans la poche de ces pauvres travailleurs sans-papiers qui préfèrent joindre la mode française de la grève, avec la participation active et intéressée des groupes habituels. Il est vrai qu’il est bien plus simple de faire ça et de venir pleurer avec les stars plutôt que de penser à faire les démarches légales pour entrer sur le territoire français comme tout le monde.

On peut se demander maintenant ce que va proposer Oui FM à ces gens, car quitte à soutenir une action (même pour la pub), autant aller au bout de ses actes, non ?
Est-ce que la station va faire gagner des papiers ? Ou encore leur proposer un hébergement gratos? Ou bien les accompagner de très près dans leur lutte face à cette « politique honteuse » ?

Et pour 2012, quel candidat Oui FM soutiendra-il ? Olivier Besancenot ? José Bové ? Les paris sont ouverts.

Dans tous les cas, je trouve cela bien décevant, et ce n’est pas avec ça que je jetterai à nouveau une oreille sur Oui FM qui était, à mon gout, pourtant bien repartie en 2009.

[Modif du 21/09/2010 : le lien vers la page sur le site de Oui FM ne marche plus, heureusement que Google Cache est là]

[ajout du 28/09/2010 : un animateur de Oui FM partage un lien vers cet article sur son profil Facebook. Evidemment, je ne m'attendais pas à moins au niveau des commentaires !]


Conflit Israelo-Palestinien : épisode n° 392742426

5 Juin 2010 – 5.000 personnes à Paris, 2.000 à Nice et 500 à Montpellier : nombreux sont ceux qui ont répondu présents samedi à l’appel de dizaines d’organisations politiques, syndicales et religieuses pour dénoncer l’assaut meurtrier d’Israël sur la flottille humanitaire.

Ai-je le droit de dire que je m’en tape complètement de ce conflit qui continue depuis plus de 50 ans, et qui continuera encore dans 50 ans ?
Ça ne sert à rien d’importer un conflit sur notre territoire, que ceux qui veulent œuvrer pour un côté ou pour un autre se rendent directement sur place, plutôt que de manifester (grande spécialité du beauf chez nous pour se donner bonne conscience).

Crédit image : bakchich.info

MAURICE OUI FM 21H : Débat sur les sans-papiers

Voici un extrait de l’émission du mercredi 23 Septembre 2009. La « jungle de Calais » vient d’être démontée et fermée par les autorités. Dans ce bidonville se logent des dizaines de sans-papiers en provenance principalement d’Europe de l’Est ou d’Afghanistan. Certains d’entre-eux sont reconduits vers leur pays d’origine.

Alors évidemment, la clique politicienne et les bien-pensants habituels viennent la larme à l’œil pour s’émouvoir à la téloche. D’ailleurs ils devraient les loger chez eux, non ?

Pour approfondir (et rire aussi) :
Les Echos | Sans-papiers : le PS favorable à une large régularisation