[photos & vidéos] Atari Teenage Riot en concert à l’Usine PTR de Genève le 11 novembre 2017

[photos & vidéos] Atari Teenage Riot en concert à l'Usine de Genève

Plutôt rare sur scène ces derniers temps, Atari Teenage Riot était de passage à Genève et il fallait être complètement fou pour rater ça. J’ai eu l’occasion de voir Alec Empire et Nic Endo plusieurs fois en concert, dont la dernière fois en première partie de Nine Inch Nails en 2009, mais jamais avec ATR.

Nic Endo, Atari Teenage Riot en concert à l'Usine de Genève
Nic Endo (Atari Teenage Riot)

Direction l’Usine PTR, pour un concert qui n’aura pas débuté avant 0:30 pour se terminer à 2:00. La salle était pleine pour accueillir la formation digital hardcore, bien décidée à montrer que même si leur dernier album date de 2015, la hargne est bien toujours présente.

Alec Empire, Atari Teenage Riot en concert à l'Usine de Genève
Alec Empire (Atari Teenage Riot)

Le trio composé de Alec Empire, Nic Endo et Zan Lyons aura su déverser son message politique qu’on connait avec puissance, avec une setlist en majorité orientée autour des deux derniers albums, tout en n’oubliant pas des classiques incontournables tels que Destroy 2000 Years Of Culture ou Speed.

J’ai été agréablement surpris de voir Nic Endo micro en main, étant habitué à la voir discrète derrière ses machines lors des tournées solo. Une vraie boule d’énergie qui ne cesse de sauter partout en rythme tout en assurant la partie vocale avec Alec Empire. Zan Lyons quant à lui est resté assez discret, à l’inverse d’un CX KiDTRONiK ou de Rowdy Superstar qui tournaient par le passé avec ATR. Le public était loin d’être mou, ce qui faisait d’autant plus plaisir car la salle était presque comble. Je ne regrette pas d’avoir fait le déplacement spécialement pour cette occasion.

Nic Endo, Atari Teenage Riot en concert à l'Usine de Genève
Nic Endo (Atari Teenage Riot)

Voici quelques vidéos réalisées par mes soins rien que pour toi.

J1M1
Modern Liars
Blood In My Eyes
Is This Hyperreal?
Activate
We Are From The Internet

Atari Teenage Riot live, l'Usine PTR Geneva, 2017

« We are the Atari Teenage Riot and we program anti-fascist music on an Atari computer »
– Alec Empire, Geneva 2017 –

atari-teenage-riot.com
atariteenageriot.bandcamp.com
Atari Teenage Riot sur Spotify

[photos & vidéos] BIG BRAVE en concert au Sonic Lyon le 7 novembre 2017

Les canadiens de Big Brave étaient de passage dans ce petit endroit intimiste et atypique qu’est le Sonic sur les bords de Saône à Lyon à l’occasion de la sortie de leur EP Ardor. Sans mauvais jeu de mot, il fallait donc braver le froid pour rejoindre la péniche qui s’est remplie lentement mais surement afin d’accueillir la formation québécoise comme il se doit.

big-brave-sonic-lyon-live-concert-photos-videos

Le show aura semblé court tellement c’était bon, le son heavy expérimental et répétitif agrémenté de la voix de la chanteuse donne l’impression que nous sommes en pleine leçon d’improvisation. Mais en fait, tout s’assemble à la perfection comme si tout était calculé avec finesse et violence à la fois. Les canadiens nous remercieront plusieurs fois en français et en anglais, avec le sourire, et prenant le temps de discuter à la fin en rangeant le matos.

Bref, Big Brave c’est une belle découverte que je te recommande chaudement. Et merci encore au Sonic !

[photos & vidéos] BIG BRAVE en concert au Sonic Lyon le 7 novembre 2017

En plus de quelques photos, je t’ai rapporté trois vidéos.

Big Brave European Tour Fall 2017[photos & vidéos] BIG BRAVE en concert au Sonic Lyon le 7 novembre 2017

https://bigbrave.bandcamp.com/
http://www.bigbrave.ca/
Big Brave sur Spotify

[vidéo] Pharmakon en concert au Sonic de Lyon le 16 octobre 2017

Pharmakon en concert au Sonic à Lyon le 16 octobre 2017C’était la guerre lundi soir à la salle du Sonic à Lyon. La petite péniche a fait trembler la Saône avec la venue de Pharmakon. Car derrière ce terme utilisé en Grèce ancienne pour designer à la fois le remède, le poison et le bouc-émissaire se cache Margaret Chardiet, une New-Yorkaise de 27 ans qui est venue présenter son quatrième album solo, Contact.

Un style clairement bruitiste, industriel, expérimental. La chaleur a rapidement envahi la péniche du Sonic où une bonne centaine de personnes était massée face à la scène où le son de Pharmakon se mêlait à la voix stridente et hurlante de cette jeune fille qui ne fait plus qu’un avec sa musique, n’hésitant pas à avancer tête baissée dans la foule et même jusque dans un mur.

Un très bon set d’une bonne heure, qui se termina par un final apocalyptique, les très nombreuses personnes qui n’avaient pas de protections auditives n’ont pas hésité à se boucher les oreilles. C’est dire.

Voici ma vidéo pour te donner une petite idée de l’ambiance.

Merci au Sonic de nous proposer, comme souvent, ce genre d’artiste et cette scène underground qui respire la fraîcheur 🙂

https://pharmakon.bandcamp.com/
Pharmakon sur Spotify

Mixtape #14 – Octobre 2017

Mixtape #14 - Octobre 2017Il est grand temps de retrouver une nouvelle mixtape, composée de morceaux qui ont rythmés mes derniers mois. Comme d’habitude, je les ai sélectionnés avec amour et méticuleusement assemblés ensemble afin que tout cela puisse s’écouter de la manière la plus agréable pour toi. Le début de cette sélection sera sans doute un peu mordante, mais la tension redescendra progressivement pour basculer dans des compositions plus calmes et réfléchies.

N’oublie pas de passer par les commentaires pour me laisser ton avis sans concession et pour retrouver les titres que composent cette mixtape.

Télécharger le mix (99 mo – 1h12)
Clique droit & enregistrer-sous

Tu peux télécharger cette mixtape, mais également l’écouter directement ci-dessous avec le lecteur intégré. Je te rappelle que tu peux aussi ajouter le flux RSS dans ton lecteur de podcast préféré, mais aussi depuis iTunes en cherchant « sebgob ». Enfin, tu peux retrouver toutes mes précédentes mixtapes sur sa page dédiée.

[photos & vidéos] Rammstein en concert aux Arènes de Nîmes les 11, 12 & 13 Juillet 2017

Rammstein était de passage aux Arènes de Nîmes non pas pour un, ni pour deux, mais pour trois concerts consécutifs les 11, 12 et 13 Juillet derniers et je me suis retrouvé à faire ces trois shows.

La dernière fois que j’ai pu voir le groupe allemand, c’était en 2005 à Paris Bercy et c’était un vrai bonheur de retrouver l’ambiance si particulière d’un véritable spectacle sonore et visuel propre à Rammstein, le tout au milieu d’une foule passionnée pour ces trois concerts qui affichaient complets. D’autant plus que les Arènes est vraiment l’endroit parfait pour ce genre de concert. D’ailleurs, la dernière fois que j’ai pu en profiter c’était pour Nine Inch Nails en 2009.

Pour varier les plaisirs, mes potes et moi avons pris soin de sélectionner trois emplacements différents pour ces trois soirées. La première en gradin, en hauteur pour avoir une vue d’ensemble. La seconde en fosse pour être au plus proche des flammes et sentir la transpiration des autres dégouliner sur son corps. J’ai pu me retrouver sans grande difficulté tout devant, et sans surprise c’était assez violent.
Malheureusement cela n’a pas empêché quelques idiot(e)s de passer l’intégralité du concert à brandir leur téléphone en l’air pour filmer le show sur Facebook, Snapchat et autres Instagram. Putain faites quelques prises et rangez-le !
Bon et finalement le troisième soir s’est passé en catégorie « Carré Or », face à la scène, même si finalement je serai bien retourné dans la fosse.

Continuer la lecture [photos & vidéos] Rammstein en concert aux Arènes de Nîmes les 11, 12 & 13 Juillet 2017

Virée à Tallinn en Estonie et à Helsinki en Finlande

Une récente vadrouille courant Avril dernier m’a amené une fois encore dans l’un des trois pays baltes. Après une virée en Lituanie l’année dernière pour le concert d’IAMX, c’est cette fois en Estonie que j’ai posé mes bagages une bonne semaine. Cela m’a permis de découvrir l’ambiance si particulière de Tallinn, la capitale, mais aussi d’embarquer en bateau pour me rendre à Helsinki en Finlande.

Arrivée en Estonie et premières impressions

Une fois arrivé à l’aéroport minuscule de Tallinn, direction la sortie pour rejoindre la ville. Et ce n’est pas vraiment long car situé à 4 kilomètres seulement du centre. Pour cela, pas de bus et encore moins de navette dédiée mais le taxi que l’on prend à la sortie de l’aéroport. Un panneau indique même que le trajet ne doit normalement pas dépasser les 8 Euros. J’en ai eu pour un peu moins, et le tout en une petite dizaine de minutes.

Après avoir pris possession de mon logement situé dans une zone récemment reconstruite à cinq minutes à pieds de la vieille ville, je sors faire un tour histoire de m’imprégner de l’ambiance, d’observer et de prendre mes repères. Bon je constate qu’il fait froid mais ce n’est pas une surprise, il reste même de la neige à quelques endroits alors que j’étais la veille en France en t-shirt. Un petit changement climatique sympa qui ne me dérange pas, bien au contraire.

Après quelques temps en ville, on se sent assez rapidement à l’aise. Les ruelles tortueuses pavées du vieux Tallinn sont agréables à découvrir et donnent une ambiance qui est assez particulière une fois la nuit arrivée. J’ai remarqué d’ailleurs que le ciel n’est pas vraiment sombre lorsqu’il fait nuit, un peu comme si le soleil n’était pas vraiment couché. Difficile de s’en rendre compte sur les photos, mais ce type de lumière participe aussi à l’atmosphère de Tallinn.

Continuer la lecture Virée à Tallinn en Estonie et à Helsinki en Finlande