[vidéo] San Francisco, Septembre 2011

C’est en faisant le tri dans mes archives que j’ai retrouvé un montage vidéo non-achevé d’un séjour dans la ville de San Francisco. Certes ça commence à dater un peu car c’était en Septembre 2011. J’avais même fait un saut à Miami histoire de rajouter un peu de décalage horaire avant le retour dans notre sombre pays.

C’était ma seconde fois à San Francisco et je dois avouer que l’ambiance est vraiment exceptionnelle, un peu plus « cool » qu’une ville comme New York. Les gens sont vraiment gentils, toujours prêts à aider (comme presque partout en dehors de la France certes), le climat est agréable et il y a vraiment des choses intéressantes à voir comme tu peux le voir sur ma vidéo.

San Francisco - Fisherman's Wharf
San Francisco – Fisherman’s Wharf

Si tu te décides à aller faire un tour là bas, en plus de la ville à visiter, je te recommande de prendre un ferry pour te rendre à Sausalito, petite bourgade de 7100 habitants située de l’autre côté du Golden Gate.

Cet endroit a vu naître tout le mouvement hippie dans les années 60-70, symbolisé par ses maisons flottantes construites sur le rivage. Ces lieux existent toujours aujourd’hui mais largement investis par une population bien plus riche (voire bobo) qu’auparavant. La traversée en ferry passe devant Alcatraz et donne une autre vision intéressante de la baie de San Francisco.

J’espère que cette vidéo t’aura donné envie d’aller faire un tour par là-bas 🙂

Faut-il éviter de se connecter sur un WiFi public et comment se protéger ?

On a tous connu la galère lorsqu’on se trouve à l’étranger et que l’on veut se connecter à internet depuis son smartphone, surtout si notre forfait mobile n’inclut pas les usages depuis le pays visité.
Que faisons-nous tous la plupart du temps ? Nous nous connectons à un hotspot WiFi gratuit évidemment.

Avant d’entrer dans le vif du sujet de ce dossier, voici un sondage à ce propos. Je t’invite à voter si ce n’est pas déjà fait.

Est-ce qu'il t'arrive d'utiliser des réseaux WiFi publics (gares, aéroports, hôtels, à l'étranger...)?

Résultats

Loading ... Loading ...

Hotspot = danger ?

Ces hotspots sont très faciles d’accès car énormément répandus, surtout dans les villes. Mais aussi parce qu’ils ne demandent aucune réelle identification : le réseau wifi est ouvert. Souvent on est redirigé vers une page avec un bouton à cliquer pour indiquer qu’on accepte les conditions d’utilisation que nous ne lisons pas. Et c’est parti.

Source image ici

Pourtant, une connexion non-sécurisée est, comme son nom l’indique, potentiellement dangereuse.

Une personne mal-intentionnée avec un minimum de connaissances peut très facilement regarder et analyser les données qui circulent sur le Wifi public que tu utilises dans la mesure où n’importe qui peut s’y connecter. Rien de plus facile ensuite de récupérer la liste des sites que tu consultes. Mais aussi potentiellement des mots de passe ou d’autres données échangées sur les applications.

Existe-t-il une solution de contournement ?

Pour prendre le moins de risque possible, et surtout si l’on ne possède pas d’autre manière de se connecter, il existe tout de même une solution. Il suffit de passer par un VPN sécurisé. Pour faire simple, ce dernier va tout simplement détourner la connexion de manière chiffrée de sorte qu’elle ne soit pas lisible sur le réseau que tu utilises.

Schéma d’une utilisation par VPN. Source: ici

Ça tombe bien, c’est ce que propose Opéra VPN, l’un des plus connus, disponible sur Android, iOS et PC. Son application est facile à utiliser et en plus très sexy visuellement. Lorsque l’on est connecté à un WiFi public, il va faire une comparaison des risques avec et sans le service VPN. Exemple ci-dessous sur le WiFi gratuit d’un aéroport.  Continue reading

[vidéo] New York épisode III, Octobre 2016

Après la sélection de photos de mon dernier séjour à New York en Octobre dernier, comme promis je te partage maintenant une petite vidéo sans prétention. Celle-ci a été fabriquée par mes soins pour ton plus grand plaisir.

Comme pour les photos de cette session, l’appareil de captation utilisé n’est autre que le OnePlus 3. Bon visionnage.

J’espère que tu auras deviné l’auteur de la musique de fond.

[photos] New York épisode III, Octobre 2016

Si tu passes parfois par ici, tu sais que j’aime partir à l’aventure en dehors de nos frontières. C’est en Octobre dernier, quelques jours avant l’élection présidentielle américaine, que je suis retourné à New York histoire de voir ce qu’il se passait pendant Halloween dans cette magnifique ville. C’était ma troisième fois là-bas et je t’ai rapporté quelques photos.

NEW YORK 2016

Après quelques péripéties avec la compagnie Iberia, qui est décidément l’une des pires que j’ai pu prendre, j’ai posé mes valises chez l’habitant une bonne semaine à Weehawken. Cette ville est située dans le New-Jersey à l’ouest de Manhattan, de l’autre côté du Fleuve Hudson.

Cela permet d’être à l’écart de la foule touristique de New York, mais aussi de découvrir une petite ville très charmante à 10 minutes en traversant le Lincoln Tunnel. Ambiance garantie chaque jour en prenant les mini-bus, empruntés par bon nombre de travailleurs qui font les allers-retours quotidiennement.

Times Square

Beaucoup de choses au programme. Le rythme était très soutenu dès tôt le matin pour en profiter un maximum. L’avantage, c’est que même si c’était ma troisième fois ici, c’était un vrai plaisir. New York est en perpétuel changement, des buildings sortent de terre, et il y a toujours des choses à voir.

Wall Street
Charging Bull (Wall Street)
World Trade Center
One World Trade Center

Continue reading

Il y a 17 ans cet endroit peu fréquentable ouvrait ses portes. Rétrospective.

Je n’ai pas pour habitude de fêter ce genre d’anniversaire, mais je me suis rendu compte que ce site, certes pas sous sa forme actuelle, fêtait ses 17 années de présence. Que de chemin parcouru n’est-ce pas ?

Voici une petite rétrospective.

Du bloc-notes à WordPress

Le 14 Décembre 1999 je décidais de mettre en ligne quelques pages pour parler de tout et de rien. A cette époque où tu jouais peut-être encore avec ton vagin dans le sable, tout était différent.

La version 6.66 (2013-2014) marque la dernière présence du site avec la page d’accueil, aujourd’hui remplacé par le blog. Amen.

Il ne suffisait pas de s’identifier sur une plateforme et mettre du texte ainsi que de la mise en forme dans une zone pour publier ses photos de la dernière soirée top-branchouille d’une marque de cosmétique. A l’époque, et ça fait peut-être vieux con de dire cela, mais il fallait tout faire soi-même de A à Z en html avec le bloc-notes.

Le résultat était marrant, souvent pas très sexy mais le contenu était là, allant de simples photos de concerts jusqu’à une liste de cds, en passant par le « best-of » d’un salon de discussion AOL. Rien de bien transcendant même si les visiteurs étaient au rendez-vous à ma grande surprise.

Forum Sebgob sur sebgob.free.fr, ouvert du 30 Mars 2003 à fin 2007.

J’avais même lancé un forum en 2003 qui, peu avant sa fermeture fin 2007, comptabilisait une centaine de membres et plus de 6300 messages. L’époque d’or de phpBB, les forums étaient omniprésents sur le web et c’était l’un des moyens les plus pratiques pour échanger et discuter avant que Facebook ne devienne ce gros truc merdique incontournable.

Continue reading

Not The Actual Events : le nouvel album de Nine Inch Nails est disponible.

Trent Reznor l’avait promis l’année dernière sur Twitter, le nouveau Nine Inch Nails paraîtra en 2016. Quelques jours avant la date fatidique, le projet fait surface sous la forme d’un EP de 5 titres dénommé Not The Actual Events.

Comme on peut le voir, la pochette révélée sur le site officiel fait largement penser à celle de And All That Could Have Been, principalement avec la police d’écriture. Les cinq uniques titres que composent cet album sont les suivants :

  1. BRANCHES/BONES
  2. DEAR WORLD,
  3. SHE’S GONE AWAY
  4. THE IDEA OF YOU
  5. BURNING BRIGHT (FIELD ON FIRE)

Les précommandes sont lancées depuis vendredi 16 Décembre 2016 pour aquérir non seulement le nouvel EP en format vinyl + digital mp3, Wave ou FLAC (et un format physique bizarre) mais aussi des rééditions dites définitives sur vinyl pour les anciens albums, à commencer par Broken, Downward Spiral et The Fragile.

La petite (grosse) surprise est encore un vinyl et il s’agit d’une trentaine de titres instrumentaux et faces-B de The Fragile, nommé Deviations 1. Celui-ci est une édition limitée, et comme indiqué sur le site, une fois épuisé il ne sera pas réédité.

Continue reading