Virée à Tallinn en Estonie et à Helsinki en Finlande

Une récente vadrouille courant Avril dernier m’a amené une fois encore dans l’un des trois pays baltes. Après une virée en Lituanie l’année dernière pour le concert d’IAMX, c’est cette fois en Estonie que j’ai posé mes bagages une bonne semaine. Cela m’a permis de découvrir l’ambiance si particulière de Tallinn, la capitale, mais aussi d’embarquer en bateau pour me rendre à Helsinki en Finlande.

Arrivée en Estonie et premières impressions

Une fois arrivé à l’aéroport minuscule de Tallinn, direction la sortie pour rejoindre la ville. Et ce n’est pas vraiment long car situé à 4 kilomètres seulement du centre. Pour cela, pas de bus et encore moins de navette dédiée mais le taxi que l’on prend à la sortie de l’aéroport. Un panneau indique même que le trajet ne doit normalement pas dépasser les 8 Euros. J’en ai eu pour un peu moins, et le tout en une petite dizaine de minutes.

Après avoir pris possession de mon logement situé dans une zone récemment reconstruite à cinq minutes à pieds de la vieille ville, je sors faire un tour histoire de m’imprégner de l’ambiance, d’observer et de prendre mes repères. Bon je constate qu’il fait froid mais ce n’est pas une surprise, il reste même de la neige à quelques endroits alors que j’étais la veille en France en t-shirt. Un petit changement climatique sympa qui ne me dérange pas, bien au contraire.

Après quelques temps en ville, on se sent assez rapidement à l’aise. Les ruelles tortueuses pavées du vieux Tallinn sont agréables à découvrir et donnent une ambiance qui est assez particulière une fois la nuit arrivée. J’ai remarqué d’ailleurs que le ciel n’est pas vraiment sombre lorsqu’il fait nuit, un peu comme si le soleil n’était pas vraiment couché. Difficile de s’en rendre compte sur les photos, mais ce type de lumière participe aussi à l’atmosphère de Tallinn.

Que visiter à Tallinn ?

Si tu aimes la culture, l’histoire et la géographie, bref si tu t’intéresses un minimum à l’endroit où tu te trouves, tu ne vas pas t’ennuyer. Le passé assez mouvementé de l’Estonie, tout comme pour ses voisines lituaniennes et lettone d’ailleurs, est encore bien présent malgré les récentes constructions qui font de Tallinn une ville moderne.

Voici une petite vidéo sans prétention que j’ai réalisée pour te montrer la ville et ses alentours.

Le vieux Tallinn

Ville médiévale construite avec ses remparts, le vieux Tallinn est sans doute l’un des endroits les plus charmants pour commencer à découvrir la capitale estonienne. Ses rues pavées, son architecture, ses vieux remparts et ses boutiques rendent la découverte encore plus agréable.

Un peu d’histoire …

L’Estonie est indépendante depuis 1991, elle a intégré l’Union Européenne en 2004 et sa monnaie est l’Euro depuis 2011. C’est donc un tout jeune pays libre qui a longtemps été envahi et contrôlé. Par la Russie Soviétique d’abord, puis par les Nazis, pour enfin retomber dans les mains de l’URSS en 1944 qui fera en sorte de réprimer les libertés en n’hésitant pas à déporter des millions d’estoniens dans des camps et des prisons. Aujourd’hui encore, on ressent une très forte aversion et une méfiance vis à vis du voisin Russe.

Pour comprendre tout cela, une visite s’impose au Musée des Occupations. L’endroit n’est pas très grand mais va à l’essentiel avec bon nombre d’objets de la période 1940-1991.

Linnahall

L’emprunte soviétique est encore bien présente dans la ville avec divers bâtiments. Certains sont encore utilisés et ont été réaménagés, mais d’autres semblent garder une empreinte indélébile sur la ville. C’est le cas de Linnahall, une architecture imposante faite de dalles de béton située au nord de Tallinn, au bord de la mer Baltique.

Il s’agit d’une gigantesque salle de congrès et de concerts sur plusieurs niveaux, désormais totalement à l’abandon, construite à la demande de l’URSS pour accueillir les épreuves de voile des Jeux Olympiques de 1980. Le bâtiment a pu accueillir des concerts, des congrès, des bureaux, ou une patinoire. Linnahall a même servi de boite de nuit, aujourd’hui fermée mais l’entrée est toujours visible sur la partie nord.

Désormais sans réelles opportunités de reconversion concrète, l’imposante structure est laissée à l’abandon. Toutes les entrées sont condamnées mais il est tout de même possible de s’y promener sur les parties extérieures, ce que beaucoup de jeunes estoniens font pour se retrouver entre amis et boire un coup. L’atmosphère reste très étrange, comme si le temps s’était arrêté. Seules quelques photographies de l’intérieur actuel existent, par exemple sur ce lien ou celui-ci. Bref, un endroit à voir absolument.

Linnahall Tallinn Estonie
Linnahall, Tallinn

Cathédrale Alexandre Nevski 

Il s’agit de la cathédrale orthodoxe de Tallinn, située sur les hauteurs. Rien que la marche pour s’y rendre vaut le coup, située à une quinzaine de minutes à pieds de la vieille ville. Aussi magnifique à l’extérieur qu’à l’intérieur, c’est une visite à ne pas manquer.

Aux alentours, on trouvera le Parlement (juste en face de la Cathédrale) situé dans le Château de Toompea initialement construit au neuvième siècle. En continuant au nord, on tombera sur la Cathédrale luthérienne Sainte-Marie, plus ancienne église de Tallinn et de l’Estonie continentale. Un peu plus loin, on pourra admirer la superbe vue sur la ville, pour peu que le beau temps soit au rendez-vous.

Les alentours de Tallinn

Il est toujours intéressant de sortir un peu des sentiers battus et de quitter le centre ville pour s’imprégner encore plus de la vraie vie locale. Les maisons sont un peu moins jolies, la population sans doute un peu moins riche aussi mais cela permet d’avoir une vision d’ensemble de Tallinn. Les photos ci-dessous ont été prises alors que je marchais en direction du musée maritime.

Manger à Tallinn

Il serait dommage d’aller en Estonie sans goûter la cuisine locale non ? De nombreux restaurants mettent en avant les plats traditionnels du pays à des prix relativement abordables.

Farm Restaurant, situé dans la vieille ville, propose un cadre original avec une vue sur la cuisine avec une baie vitrée. Le personnel est très accueillant et souriant, prend le temps d’expliquer les plats et donne d’utiles recommandations. J’ai vraiment aimé les plats servis, de l’entrée jusqu’au dessert. On est tout d’abord accueilli avec le rukkileib, un pain de couleur noire servi avec du beurre pour se mettre en appétit.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un peu à l’écart mais valant carrément le détour, il faudra marcher un peu puis dépasser une minuscule entrée cachée pour découvrir Leib Resto ja Aed, une autre très bonne adresse pour découvrir une carte de produits estoniens de saison alléchante avec un personnel encore une fois accueillant. Les prix sont corrects pour une si bonne qualité et un cadre vraiment atypique et agréable !

Tallinn, la ville coup de cœur ?

Je pense vraiment que Tallinn est ma ville coup de cœur en Europe. On se sent vraiment bien, la capitale est charmante, les gens agréables et on ne va pas se mentir, la vie est vraiment pas chère quand on vient d’un pays comme la France.

La culture estonienne au sens large vaut le coup de s’y intéresser d’autant plus qu’on est systématiquement ramené à l’histoire tumultueuse de l’Estonie. Celle d’un pays qui a su tourner le dos aux barbaries communistes et soviétiques après presque un siècle d’asservissement à l’Allemagne Nazie et à l’URSS, pour affirmer son indépendance et ainsi se tourner vers l’avenir en intégrant l’Union Européenne. J’ai passé une semaine à Tallinn et ça m’a vraiment ennuyé de quitter la ville pour repartir en France. J’espère pouvoir y retourner rapidement !

Drapeau de l’Estonie

Je me suis également rendu à Helsinki, la capitale de la Finlande, depuis Tallinn. Pour découvrir la suite de l’aventure, c’est sur la page suivante.

6 commentaires à propos de “Virée à Tallinn en Estonie et à Helsinki en Finlande”

  1. YAY !! Joli ça fait envie ! 🙂
    Je t’annonce que j’ai réservé pour quelques jours à Amsterdam 😀
    Trop hâte, avant d’amorcer la montée progressive vers le Nord. Je vais penser à rajouter Tallinn à ma liste du coup. 🙂

  2. Merci Macha ! Faudrait que je pense à aller faire un tour à Amsterdam un jour quand même…
    Et oui franchement si t’as l’occasion, un petit passage à Tallinn tu ne vas pas regretter ! Tu peux même passer par Vilnius aussi tant qu’à faire

  3. Sympa ce petit tour !
    Justement je vais en Finlande en octobre (par contre, pas le temps d’aller en Estonie, j’aurais bien aimé cela dit)

  4. Merci !
    Super la Finlande, tu vas rester à Helsinki ou tu vas bouger vers le Nord ? Helsinki est sympa mais disons qu’un seul jour ça m’a suffit, j’aimerai voir le reste du pays qui semble plus intéressant…

  5. J’ai loué une bagnole, je fais Helsinki (et alentours)- Tampere – Kokkola – Rovaniemi – Kajaani – Helsinki.
    Pendant 2 semaines.

Laisse un commentaire